Inauguration du nouveau Printemps de la beauté

Inauguration du nouveau Printemps de la beauté
A part les rêves, rien n'est gratuit... sauf le champagne.

Le 24 Octobre 2007
Il faut être bien motivé en ce soir de froid glacial pour affronter l'immense file d'attente à l'entrée du nouveau Printemps de la Beauté.
Il est 19h45 et tous les âges s'y sont donné rendez-vous, attendant qu'on leur laisse enfin pénétrer le temple parisien des grandes marques.

"Tu crois qu'on va avoir des produits gratuits ?", demande une jeune femme à une amie.
"Je sais pas, mais je sais qu'on peut se faire maquiller gratuitement".

De l'extérieur, on entend déjà la musique tonitruante de Béatrice Ardisson.
"Tu savais que c'était la femme d'Ardisson?", continuent les deux amies.
"Ah non, j'avais jamais entendu parler d'elle".

Au bout d'un quart d'heure, quand on réussit finalement à se faufiler à l'intérieur, ceux qui connaissaient l'ancien Printemps remarquent le changement de déco, et l'aspect nettement plus glamour du magasin.
De très jolis poufs (les fauteuils) et des tableaux très sympas. Et puis on est encerclés de stands luxueux.

Très vite on ne sait plus où donner de la tête. Mais très vite aussi, on se jette sur les coupes de champagne distribuées aux futurs éventuels clients.

"C'est pour saouler les gens, pour qu'ils achètent plus", suggère une femme de la cinquantaine, devant le rayon Lancôme, où des roses blanches sont distribuées... gratuitement elles aussi.

Et la commence une course aux saveurs: Macarons Ladurée au stand Nuxe, sushis, pop corn chez Kiehl's, échantillons des marques, et champagne, toujours.
Les serveurs ont à peine le temps de poser les petits fours sur leurs plateaux, que les gens se jettent sur eux. "Mais je dois apporter ce plateau de l'autre côté du magasin".Trop tard, il n'y a déjà plus rien.

"A part les rêves rien n'est gratuit", me dit un représentant de la marque Mathis, en me donnant un échantillon de sa marque. "Alors profitez en".
Il ne fallait pas nous le répéter deux fois. Maquillage des yeux chez Givenchy, de la bouche chez Chantecaille, des joues chez Clinique, et puis une photo souvenir pour terminer.

Nous n'avons rien acheté. Nous y avons pensé, très fort, mais à cause du champagne, on a tout simplement oublié.

ça vous a plu ? Partagez avec amour !

Alors c'était comment ?

Envie de sortir ?