Le film de la semaine : Elia Suleiman présente Le temps qu'il reste

Le film de la semaine : Elia Suleiman présente Le temps qu'il reste
Le dernier film d'Elia Suleiman, Le temps qu'il reste, sort sur les écrans français mercredi 12 août. Après Intervention divine, Prix du Jury à Cannes en 2002, le cinéaste palestinien a puisé dans ses souvenirs familiaux pour explorer la vie des arabes-israéliens de 1948 à aujourd'hui.

En partie autobiographique, comme l'ensemble de l'oeuvre d'Elia Suleiman, Le temps qu'il reste raconte en quatre épisodes les événements-clés de la vie d'une famille palestinienne depuis la création de l'Etat d'Israël. Le réalisateur a puisé son inspiration dans les notes de son père mais aussi parmi les lettres rédigées par sa mère.

A l'instar de ses précédents longs métrages, Elia Suleiman a souhaité réaliser un film "qui ne donne pas de leçon d'histoire", afin d'apporter une dimension universelle. "Ce que je veux montrer, ce sont des instants d'intimité à l'intérieur d'une famille, dans l'unique espoir de provoquer le plaisir du spectateur et d'atteindre une certaine vérité cinématographique. Si j'atteins ce but, le film prend une dimension universelle et, dès lors, le monde lui-même devient la Palestine", indique-t-il.

Le temps qu'il reste, présenté en compétition lors du dernier Festival de Cannes, ne déroge pas non plus à la règle selon laquelle le réalisateur incarne son propre rôle devant la caméra. La poésie visuelle caractéristique du cinéaste s'y exprime largement elle aussi.

Film palestinien
Genre : drame
Titre original : The Time That Remains
D'Elia Suleiman
Avec Elia Suleiman, Saleh Bakri, Samar Qudha Tanus, Shafika Bajjali
Durée : 1h45

ça vous a plu ? Partagez avec amour !

Alors c'était comment ?

Envie de sortir ?