Bercy, ce petit coin de Paradis...

Bercy, ce petit coin de Paradis...
Vanessa Paradis a terminé sa tournée a Bercy.

 S'il est un endroit où il fallait être hier soir, c'est bien Bercy. Et les 18 personnes présentes le savaient, apparemment. La salle était pleine, en effet. Après avoir fait la queue dans un froid pinçant, rien de tel que de s'entourer d'une foule comme celle-ci.

Alors pourquoi aller à Bercy, un mercredi soir de décembre ? Et bien, pour tenter de prendre un petit bout de Paradis, bien entendu.

Facile, je l'admets, mais tellement vrai. Après une tournée de deux mois, Vanessa Paradis et ses musiciens ont envahi l'immense espace de Bercy. La chanteuse n'est pourtant pas bien grande mais quelle présence, un vrai moment de bonheur.

Reprenons dès le début. Lorsque les lumières aveuglantes de la salle s'éteignent enfin, une silhouette enviée se dessine alors sur la scène. Vanessa fait son entrée sous une salve d'applaudissements pleine d'amour et d'émotion. Les premiers accords de guitare sont joués par une ombre dans un coin de scène. A qui sont donc ces doigts qui se promènent sur les cordes...c'est Mathieu Chedid, notre M national, qui acompagnera la jolie Vanessa pendant les deux heures qui suivront.

Ouverture de bal avec son dernier titre, Divine Idylle, que le public connait déjà par coeur. Le son est absolument divin dans cette grande salle réputée pour saturer la musique. On se croirait presque à la maison, entre amis, tellement l'ambiance est acoustique.

Vanessa Paradis revient également sur ses classiques, Be my Baby ou Pourtant que nous n'avions pas entendu depuis l'époque Lenny Kravitz. Car oui, ne l'oublions pas, Vanessa est aujourd'hui la compagne de Johnny Depp mais fut un temps, elle était celle de cet immense guitariste et interprète qu'est Lenny...non, les filles, ne lui en voulez pas...

Plus qu'un concert, c'est un véritable spectacle que nous offrent Vanessa et ses musiciens. Sur chaque titre, la chanteuse offre à son bassiste, ses guitaristes, son pianiste et son batteur, un moment de solo pour qu'ils profitent, eux aussi, du frisson de Bercy. Mathieu Chedid s'est d'ailleurs régalé en faisant vibrer les cordes de sa guitare électrique dans un solo presque érotique sur le titre Pourtant. Lorsqu'un guitariste me dira, désormais, que son instrument est une véritable prolongation de son corps, je le comprendrai mieux.

Moment de nostalgie, comme Vanessa l'a décrit elle-même, lorsque les premières notes de Joe le Taxi sont posées par les musiciens. L'adolescente qui fut propulsée en tete du Top 50 par ce tube nous l'offre aujourd' hui dans sa version plus moderne.

Le rideau se ferme alors, momentanément, pour se rouvrir sur un titre que nous attendions tous, Tandem. Une version plutôt libre, pendant laquelle la chanteuse s'est défoulée sur la batterie.

Et comme pour boucler la boucle, Divine Idylle revient encore mais on ne s'en lasse pas. Deuxième fermeture de rideau. Deuxième rappel. Et là, c'est Vanessa Paradis, la jeune maman qui se laisse aller à une balade dont les derniers mots sont Lily Rose, le prénom de sa fille. Et enfin, un duo acoustique avec Mathieu Chedid pour clore cette soirée. On décèle entre les deux artistes une véritable amitié et un vrai plaisir à partager des moments musicaux.

Dommage si vous avez raté ce concert, c'était vraiment une soirée tout en douceur, pleine de souvenirs, d'amour et de générosité que nous ont offert Vanessa Paradis et ses musiciens.

Je la refais pour le plaisir, Bercy avait vraiment des allures de Paradis hier soir.

 

ça vous a plu ? Partagez avec amour !

Alors c'était comment ?

Envie de sortir ?