La FêtaBizot au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

La FêtaBizot au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
Un hommage festif et émouvant a été rendu à Jean-François Bizot, créateur d'Actuel et Nova, dimanche 23 septembre, au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.

De 16h00 à la tombée de la nuit ont défilé artistes, journalistes et people.

Dans le tumulte de la peine engendrée par sa disparition, la joie rassemblait quand même cette communauté affective, les ami(e)s, confrères et amoureux de la radio world.
Entre mini set, rencontres, bizoteries, séance de graff', rillettes et vin rouge. L'envie féroce de se rattacher à une époque créative et mythique semblait inonder ce lieu culturel. De façon à faire vivre un esprit évanescent, le préserver, s'en imprégner encore davantage.

Les rythmes africains et les Caraïbes étaient à l'honneur, comme sur les ondes, s'entrechoquaient parfois à une vitesse folle, jouissive. Avec, entre autres, sur scène, selon le conducteur de Rémi Kolpakopul du staff de Nova : Jean Croc, Nicolas Errera, Didier Malesrbes, Lego, Mario Canonge, Diego Pelaez, Imhotep, Dee Nasty, Ray Lema grandiose, Rachid Taha toujours égal à lui même, Manu Dibango à l'aura impressionnante, Touré Kunda merveilleux, David Walters divin, Sandra N'Kaké, Cheik Tidiane Seck envoûtant, Birdy Nam Nam, Lord Zeljko, Susheela Rahman un vrai coup de coeur, Laurent de Wilde, Amadou & Mariam, Julien Lourau, Daby Touré excellent, Rocé efficace, MC Solaar très populaire, Camille furtive and many more, beat box brésilienne, transe expérimentale, chansons à textes engagés et poétiques...

Dans le public, ce fut l'occasion de croiser Isabelle Giordano, Frédéric Taddeï, Jules-Édouard Moustic (Christian Borde), Claire Nebout, Edouar Baer, Pierre Lescure, Alain de Greef, Marie Colmant, Léon Mercadet (Yves Gloux) ... Quelques connaissances également : Sisdee, Laurent et Alesqi de Soundshake, rencontre de Alain Cadillac...
L'esprit underground de l'événement a pris fin sur le trottoir d'en face vers 2h du matin, parmi les déclassés de la rue mélangés aux bobos du XVIème. Un vrai bonheur, l'ouverture à son extrême, comme avec Jean-François.

Paix à son âme...
A voir : www.lesbizoteries.com

ça vous a plu ? Partagez avec amour !

Alors c'était comment ?

Envie de sortir ?