L'éclaireur

L'éclaireur
Téléphone : 01 53 43 09 99
Site web : www.leclaireur.com
Adresse : 10 Rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
Transport : Métro Concorde Métro Ligne 1 Métro Ligne 8 Métro Ligne 12

Ouvert du lundi au samedi, le bar l’éclaireur propose une carte de cocktails personnalisés, conçus à partir de produits frais : les classiques ( cosmopolitain, Mojito, Bloody Mary, Side Car…) mais aussi des cocktails Mixologie (Cucumber Martini, Monkey Cane, Old Teenager)…et une carte de champagne, de whisky, de spiritueux ainsi que de thés (thés verts, thés blancs, thés noirs, thés rouges…) pour la journée. Le Bar propose également une restauration tout au long de la journée en cas de petite faim (salades, tartes, clubs sandwiches et douceurs..)

Coté Restaurant, l’éclaireur a voulu retrouver la saveur originelle de produits d’exception simplement assemblés :
- finger sushi de saumon mariné, raifort et celri branche
- brochette de saint Jacques au jambon Bellotta, mousselin de topinambours aux noisettes
- filet de boeuf black Angus, poelée de champigons et pommes pont neuf....
La carte est un hommage aux producteurs, à la nature, à la culture et au temps, au temps de s’attabler…Aux plaisirs de la table.

La maison Fornasetti a réalisé les décors exclusifs du Bar Restaurant  l’éclaireur. Barnaba Fornasetti a repris et détourné les motifs de Piero Fornasetti :
 - Singes ivres et pièces montées, côté bar, repris de la pâtisserie Dulciora qui n’existe plus et dont les décors ont disparu. 
- Motifs du jeu de cartes (inspirés des paysages métaphysiques surréalistes de l’art italien du XXème siècle), motifs des méduses « madrepore » (dont la traduction est fleurs marines) conçus pour une chambre réalisée avec Gio Ponti, figures d’Adam et Eve reproduites sur les portes des cabinets,motifs des soleils et des lunes qui sont un des thèmes les plus chers à Piero Fornasetti qui les déclinera tout au long de son oeuvre. 
- Côté jeu de cartes, une balustrade de colonnes de marbre, en trompe l’œil (repris d’un paravent), simule une fenêtre sur le paysage de cartes, des papillons s’envolant jusqu’à un décor de bibliothèque remplie de livres, … 
- L’entrée de chinoiseries à la feuille d’or dit « Grand Coromandel » s’inspire des chinoiseries mais les motifs représentés sont ceux de dessins néoclassiques. 
- Les tabourets du bar, aux lèvres rouges ou au derrière en noir et blanc …Ce thème fait écho aux dessins érotiques originaux de Piero Fornasetti dans le coin dit coquin… 

Le chef, Sébastien Rémy, disciple de Ducasse et ancien de Il Cortile, vous propose une carte inventive, renouvelée au fil des saisons.

ça vous a plu ? Partagez avec amour !

Trouvez votre Restaurant

Envie de sortir ?